Aller au contenu principal du site
Suivez-nous !

Saint Malo : cité corsaire

A visiter

Vaisseau de pierre sur l'embouchure de la Rance, Saint-Malo dresse fièrement ses remparts au-dessus de ses plages et de son port. Les façades et tours émergeant des fortifications donnent à la ville sa silhouette unique. Pour aborder la cité malouine, le chemin de ronde offre des vues imprenables !

Saint Malo est né à Alet, un siècle av. J.-C. Le port gallo-romain laisse la vedette à une cité fondée sur un îlot au 12e siècle. Au 16e siècle, Jacques Cartier part découvrir le Canada et des armadas de pêche regagnent Terre-Neuve. Ecumant les routes maritimes, les armateurs assurent la fortune de la ville. Ils prospèrent à l'abri des remparts, agrandis par les disciples de Vauban. Au 18e siècle, lescorsaires Duguay-Trouin et Surcouf confirment le prestige de Saint-Malo, dont l'étendard flotte au-dessus du drapeau français.

Le tour des "murs" mène de bastion en tour. D'un côté, les rues étroites de la ville. De l'autre, de magnifiques panoramas sur les plages, le port et les forts. De la porte Saint-Vincent, à l'entrée de la cité, se déploient les bassins portuaires et Saint-Servan. Entre les bastions Saint-Louis et Saint-Philippe, la vue s'ouvre sur l'estuaire et Dinard. Jusqu'à la tour Bidouane, les plages s'allongent au pied des remparts. A marée basse, le sable s'assèche jusqu'aux îles du Grand Bé et du Petit Bé. En rejoignant le château, c'est la grande plage du Sillon qui s'étire.